Notes estivales

By | July 8, 2013 at 1:47 pm | No comments | Aix-en-Provence Festival 2013, LSO On Tour | Tags:

Un séjour de cinq semaines dans une même ville est une chose extrêmement rare dans la vie des musiciens du London Symphony Orchestra. Même rester à Londres pour ce laps de temps, avec toutes nos tournées, est une gageure…Oh,bien sûr,il est fréquent de rester deux ou trois jours dans une ville européenne, voire une semaine quand nous sommes à New York ou en Asie, mais cinq semaines, trente-sept jours pour être préçise, c’est un cadeau du ciel! Et dans une ville gorgée de soleil en plus…

Que font les musiciens quand les répétitions sont finies, que l’on atteint le stade des spectacles, avec une journée quasi-libre devant soi (quand on ne s’occupe pas de projets éducatifs bien sûr), commençant le soir à 21.30h? Et bien voici…

Être artiste-musicien nécessite une bonne forme physique, celà va sans dire. Chez nous, une large majorité pratique un sport très régulièrement. J’ai quelques collègues qui sont de très bons golfeurs, et s’adonnent à leur sport favori tous les jours! D’autres sont férus de cyclisme, et ils sont gâtés avec le Tour de France. Randonnées sont au programme des plus aventureux. La natation, le fitness, et le yoga sont aussi populaires… Pour moi, une barre de ballet classique, et du stretching sont indispensables.

(Bon,d’accord,certains qui habitent comme moi à l’hôtel sont beaucoup plus paresseux, dorment tard tous les jours, se lèvent pour leur petit déjeuner et retournent se coucher sur les transats de la piscine. Inutile de mentionner que leur bronzage est impressionnant à ce point, nous sommes là depuis 15 jours.)

En plus du sport, le tourisme! Il y a 2 ans, j’ai vu pas mal de jolies villes et villages (Salon-de-Provence, St. Tropez, Cassis bien sûr et j’en passe) et ai cette année la ferme intention de voir et revoir beaucoup de lieux charmants! Et femme un jour,femme toujours, (pour parler comme une Française) de profiter des belles boutiques d’Aix.

Ah,j’allais oublier les gastronomes! Le soir dans la fosse d’opéra, c’est toujours un des premiers sujets de conversation, ce que l’on a dégusté le midi-ou l’après-midi-, on s’échange de bonnes adresses; j’ai une collègue, fine cuisinière, qui a loué un appartement sous les toits et concocte des repas divins avec les produits du terroir pour ses ami(e)s, qu’elle sert sur sa terrasse. Mais ceci n’est plus un sport, c’est un art…

À bientôt!

Comments

© 2011 LSO. All rights reserved.
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: